Est-il possible de faire un crédit lorsque l’on est au chômage ?

Lorsqu’une personne est au chômage, il est compliqué de faire un prêt bancaire qui est souvent refusé. C’est surtout vrai pour l’immobilier. Mais il existe tout de même des solutions envisageables en tenant bien évidemment compte du projet mais également de la durée des remboursements. 

Profiter de l’aide de Pôle emploi 

Lorsqu’une personne est au chômage, elle bénéficie de l’ARE qui correspond à des indemnités à hauteur de 60 à 75 % du salaire. Et bien souvent, un ancien salarié au SMIC peut se retrouver en dessous du seuil de pauvreté. Voilà pourquoi, et dans certaines circonstances, Pôle emploi octroie un financement sous forme de crédit pour faciliter le retour à l’emploi. Tout d’abord, il propose une création d’entreprise qui permet au nouveau chef d’entreprise de bénéficier de l’ACRE. Il s’agit d’une exonération de charges sociales qui lui permettra de faire des économies pendant le lancement de son activité. En parallèle, et en fonction de son chiffre d’affaires, ses allocations seront maintenues pour assurer un certain suivi.  

Obtenir un micro-crédit personnel 

Toujours dans le cadre d’une création d’entreprise, il est également possible de bénéficier d’un micro-crédit personnel avec l’ADIE. Il se présente sous forme de crédit solidaire pour entrepreneurs et pourra atteindre la somme de 10 000 € pour lancer sa société. Autre possibilité, le prêt Nacre qui lui aussi accompagne les créateurs d’entreprise et qui se fait à taux zéro. Enfin, en arrivant à la fin de leurs droits, les demandeurs d’emploi ont également la possibilité de solliciter un prêt à la CAF pour l’achat d’une voiture ou un microcrédit social délivré par certaines associations. Sur Ekonomia, les chômeurs trouveront des informations répondant à toutes leurs interrogations. Enfin, sachez que si vous êtes dans ces circonstances, il est préférable d’éviter les prêts en ligne qui, bien qu’ils ne demandant pas de justificatifs, pratiquent souvent des taux d’intérêt exorbitants et qui seront susceptibles de vous mettre dans le rouge très longtemps.

More from Gwendolyn Alvarez

La mobilité bancaire et la loi Macron depuis le 6 février

La loi Macron a commencé à s’appliquer sur la mobilité bancaire depuis...
Read More